Archives pour la catégorie nuage de mots

Lexicologie commerciale

Les coiffeurs ont la réputation de faire preuve d’imagination pour attirer l’attention sur leurs enseignes : une compétition acharnée pour trouver le jeu de mot le plus fameux ou foireux, souvent à base de « tif » (Créa’tif, Diminu’tif, Posi’tif…) et de « hair » (L’art de pl’hair, Atmosp’hair, Tête en l’hair, Changez d’hair, Miss’t’hair, Fautif’hair, Rob’hair… un vrai festival). Le site nc233 prend d’ailleurs cet exemple pour expliquer les méthodes de sondage et en conclut que sur les 30 000 salons de coiffure de France, entre 1200 et 2200 contiendraient un jeu de mots dans leur dénomination.
Alors quels sont les noms de salons de coiffure les plus courants ? Et ceux des boulangeries, des bistros ou des restos ?
En attendant la disponibilité en open-data de la base Sirene , on peut déjà explorer les noms de 2 millions d’entreprises inscrites dans les données des greffes des tribunaux de commerce. Sur cette infographie apparaissent les 30 noms les plus courants de chaque type de commerce, leur taille de police étant proportionnelle au nombre d’occurrences de la dénomination.

Le simplissime « salon » est donc la dénomination la plus courante des salons de coiffure français : « l’hair du temps » arrive ensuite mais il semble que la variété orthographique des salons à jeux de mots (« créa’tif », « créa’ tif », »créa tif »…) desservent leur apparition dans le haut du classement.
D’autres types de commerces méritent une attention particulière : les épiciers (« alimentation générale ») optent massivement pour le « petit marché » voire le « mini market », les boulangers pour « l’épi d’or » et le « bon pain », alors que les fleuristes sont « à fleur de pot ».
La « taverne » et l' »escale » sont les noms de bistros les plus fréquents devant le sacro-saint « bar des sports ». Et si les restaurants traditionnels se nomment plutôt la « terrasse » ou le « patio », on reconnait dans les noms les plus courants des fast-foods des spécialités culinaires distinctes : « Istanbul », l' »oasis », le « pacha » mais aussi « pronto pizza » ou « délices d’Asie ».

Influence du kop

Je m’étais bien amusé à faire cette étude sur les buts marqués devant le kop du stade rennais, publiée avec l’aide de Rouge Mémoire et reprise sur les Cahiers.

Tous les détails sont dans les liens, en bonus ici les buteurs rennais devant le RCK :

buteurs_mordelles

A retrouver également sur Rouge Mémoire, quelques stats sur l’effectif, les résultats et les transferts du club de mon aorte, j’ai nommé le Stade Rennais.